03/04/2012

Un système solidaire, c'est avoir l'assurance que la société prendra en charge vos besoins de soins...

CISS_0001.jpg Que pensez vous de la question des dépassements d'honoraire? Il s'agit d'un frein réel pour les personnes à faible ressources quant à leur choix d'un professionnel de santé.  Pour les personnes en situation de handicap cela s'ajoute à une liste de difficultés quant à l'accessibilité des soins...

Il est aussi abordé la question de la désertification médicale...

Vous pouvez lire l' Article, la solidarité un investissement d'avenir.pdf

Source: Regards croisés sur la santé lettre du CISS, décembre 2011, Quelle santé après 2012?

http://www.quellesanteapres2012.org/

23/03/2012

Les complémentaires santé contraintes à rembourser les dépassements d'honoraires

mutualité française revue presse.jpgUn décret et un arrêté contraignant les complémentaires santé à rembourser certains dépassements d'honoraires ont été publiés au Journal officiel du 22 mars. Cette mesure concerne les anesthésistes, les obstétriciens et les chirurgiens. Les médecins qui souscriront à cette option de coordination renforcée "devront s'engager à pratiquer des dépassements n'excédant pas 50% du tarif remboursé par la Sécu", indiquent Les Echos.

Lire la suite sur http://www.mutualite.fr

21/03/2012

Les 2/3 des Français considèrent comme non-légitimes les dépassements d’honoraires facturés par les médecins

depassement honoraires médecins.jpg

Sondage réalisé par Viavoice pour le CISS du 8 au 10 décembre 2011, interviews réalisées par téléphone auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (représentativité assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, après stratification par région et catégorie d’agglomération).

Source : http://www.quellesanteapres2012.org

14/03/2012

La santé est-elle un luxe ? Enquête de santé de France 5

enquête santé france 5.jpgOn estime aujourd’hui qu’un tiers des français déclare avoir renoncé à des soins médicaux pour des raisons financières. … Comment notre système tant prisé à l’étranger, reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé comme le meilleur système de sante au monde peut il laisser autant d’assurés sociaux sur le bord de la route?

Comment se soigner lorsque l’on est trop riche pour bénéficier de la couverture maladie universelle, la CMU, mais trop pauvre pour souscrire à une bonne complémentaire santé ?  

Combien de Français n’osent plus consulter ? Ce que l’on appelle le ticket modérateur, ce que la sécurité sociale ne rembourse pas, soit 25% des frais, représente trop pour certains… Alors ils renoncent, ils attendant la dernière limite pour appeler le médecin ou demander un rendez-vous chez un spécialiste…  Ils consultent en urgence …

Combien de personnes âgées renoncent à l’achat de nouvelles lunettes, d’un appareil auditif ou dentaire mieux adapté, à un simple déplacement pour se rendre chez le médecin ?

Les premiers soins sacrifiés sont les soins dentaires ou d’ophtalmologie, mais aujourd’hui les français font également le tri dans leurs ordonnances, il faut privilégier les médicaments bien remboursés…

Une complémentaire santé pour couvrir les soins non pris en charge par l’assurance maladie est devenue indispensable, mais aujourd’hui 2 millions de français y auraient renoncé… la sante est devenue un luxe.

source : France 5.fr

Pour visionner l'emission, cliquez ici.

09/03/2012

Programmes Santé des candidats : les syndicats de médecins se disent déçus

présidentielles.jpgSi tout le monde admet qu’il est fait effectivement plus de place à la santé dans la campagne présidentielle de 2012 que dans celle de 2007, l’on constate aussi que les propositions des uns et des autres candidats manquent bien souvent de clarté et de précision.
 
Lire la suite sur "Quelle Santé après 2012 ?"

Campagne "Les médicaments, ne les prenez pas n'importe comment"

santé médicament pas n'importe comment.jpgDepuis le 2 mars 2012, le Ministère chargé de la Santé diffuse une nouvelle campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le bon usage du médicament.

Signée « Les médicaments, ne les prenez pas n’importe comment. », cette campagne a pour objectif de faire prendre conscience aux Français des risques liés à la banalisation de la consommation du médicament et de réaffirmer le rôle prépondérant des professionnels de santé.

Voir le spot, les affiches et les différents document sur le site du ministère, ici.

Et vous, que pensez-vous de cette campagne ?

Autisme : la Haute autorité de santé (HAS) préconise l'approche comportementale et désavoue la psychanalyse.

Les familles denfants autistes n’ont peut être pas gagné la guerre, elles ont en tout cas emporté une bataille importante dans le combat qu’elles mènent contre le recours à la psychanalyse pour traiter le trouble de leurs enfants. Hier, la Haute autorité de santé a formulé ses recommandations le 8 mars pour la prise en charge de l’autisme. Le débat sur la psychanalyse, qui s’est emballé ces dernier jours, a eu le mérite de faire éclater le scandale de l’abandon en France des deux tiers des enfants atteints d’autisme.

Lire la suite sur le site du nouvel observateur, ici

Voir le site de la HAS ici

Voir le site Autisme sans frontière ici

02/02/2012

Egaux devant la santé : une illusion ?

CISS égaux devant la santé.jpgLe CISS alerte les pouvoirs publics sur les inégalités de santé et leur aggravation, à travers la publication d'une note : "Egaux devant la santé : une illusion ? Plaidoyer pour un système de santé qui cesse d'exclure les plus vulnérables"


Pour lire une présentation du document et télécharger la note : cliquez ici

 

Le renoncement aux soins : études de l'IRDES

irdes.jpgProducteur de données et d'analyses en économie de la santé, l'IRDES (Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé) a pour objectif de contribuer à nourrir la réflexion de tous ceux qui s'intéressent à l'avenir du système de santé.

 

L'institut a publié deux études :

 

- Le renoncement aux soins : approche socio-anthropologique (cliquez ici)

- Le renoncement aux soins pour raisons financières : approche économétrique (cliquez ici)

24/01/2012

Quel système de santé après 2012 ? Le Ciss interpelle les candidats et sensibilise les citoyens

ciss.png79% des Français souhaitent  que l'accès aux soins soit au cœur de la présidentielle 2012 et considèrent la santé comme un thème de campagne prioritaire.

Dans une démarche de sensibilisation du public et d'interpellation des candidats, le Collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS) propose sur www.quellesanteapres2012.org de retrouver, partager et commenter des éclairages associatifs et des avis d'experts par rapport à 3 enjeux de santé essentiels :
- Les difficultés économiques d'accès aux soins, à travers la question des dépassements d'honoraires
- Les obstacles géographiques à l'accès aux soins, en abordant les problèmes de désertification médicale
- Le défi de l'équilibre budgétaire de l'Assurance maladie, en conservant comme priorité absolue le maintien du financement solidaire de nos dépenses de santé.

Site participatif pour les internautes, www.quellesanteapres2012.org l'est aussi pour les candidats qui vont être formellement invités, par un courrier qui leur sera adressé dans le mois, à faire part de leurs propositions rendues ensuite publiques sur le site et ainsi exposées au débat jusqu'au moment des élections.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

*Associations membres du Ciss : ADMD - AFD - AFH - AFM - AFPric - AFVS - AIDES - Allegro Fortissimo - Alliance du Coeur - Alliance Maladies Rares - ANDAR - APF - AVIAM - CSF - Epilepsie France - Familles Rurales - FFAAIR - FNAIR - FNAPSY - FNAR - FNATH - France Alzheimer - France Parkinson - Le LIEN - Les Aînés Ruraux - Ligue Contre le Cancer - Médecins du Monde - ORGECO - SOS Hépatites - Transhépate - UAFLMV - UNAF - UNAFAM - UNAFTC - UNAPEI - UNRPA - Vaincre la Mucoviscidose