02/02/2014

Les médecins comptent bien ne pas se laisser enquiquiner par les "handicapés" comme ils disent...

 « J'ai mal à l’accessibilité de mon cabinet médical, docteur », se plaint le patient en situation de handicap. Dans son communiqué, rendu public ce jeudi 30 janvier, MG France, premier syndicat de médecins généralistes, propose son traitement : la visite à domicile.  

 Après les maires, les hôteliers, les pharmaciens, voilà que ce sont les médecins qui se mobilisent contre les droits des personnes à mobilité réduite pourtant utiles à l'ensemble de la population (personnes âgées, blessés temporaires, parents de jeunes enfants avec poussettes, personnes en situation de handicap moteur)... La classe.

 Lire l'article de Faire Face ici