13/11/2013

Les cabinets des kinés ne sont pas accessibles ? Restez chez vous et la sécu paiera...

témoignage.jpgMadame S. s'inquiète quant à l'inaccessibilité des cabinets des kinésithérapeutes.

"Il semble que les kinés soient bien informés de l'obligation de rendre accessibles leurs cabinets. Quoi de plus logique me direz-vous, qu'un kiné accessible ? Si on va chez le kiné c'est bien qu'on a un problème ! Ben non, l'accessibilité chez les para-médicaux n'est pas une évidence, loin s'en faut !

Il semble aussi que nos kinés s'organisent pour trouver des parades et s'affranchir de la mise en accessibilité...  Le syndicat national des masseurs-kinésithérapeutes-rééducateurs vient de publier un document dans lequel il explique ceci :

 L'accessibilité n'étant obligatoire que dans la mesure où l'établissement assure une mission de service public (ce qui n'est pas le cas de la plupart des cabinets libéraux), on peut mettre en avant des mesures de substitution simples :

1- La possibilité de soigner à leur domicile les personnes qui ne pourraient avoir accès à notre cabinet du fait de leur handicap,

2- La possibilité de diriger les patients vers des cabinets accessibles voisins lorsque ceux-ci existent.

J'ai envie de poser une petite question d'ordre strictement financier (ben vi, l'intérêt des personnes, la question de la dignité humaine n'est même pas à poser : si c'est l'humanisme qui guidait la réflexion et la décision humaine, ça fait belle lurette que tout serait accessible et qu'on n’exclurait pas ainsi toutes les personnes handicapées motrices...)

Question donc : vaut-il mieux payer durant les décennies à venir les frais de déplacement des kinés, ou vaut-il mieux investir pour une mise en accessibilité de leurs cabinets ? Vaut-il mieux continuer à creuser encore un peu plus le trou de la sécu pour faire perdurer la ségrégation envers les personnes handicapées, ou vaut-il mieux faire preuve de courage en imposant la mise en accessibilité de ces espaces dits de santé ?"

Pour lire le document du syndicat, cliquez ici. Il s'agit d'un communiqué de presse du 1er novembre

Le 9 novembre, ce même syndicat publiait un autre communiqué qui se conclut par: "comme le million de patients soignés chaque jour, ayez le réflexe kiné !" (voir ici)

Nous on a envie de dire aux Kinés : "Par respect des 2,3 millions de Français handicapés moteurs, et de toutes les personnes à mobilité réduite (personnes âgées, parents de jeunes enfants en poussette, blessés temporaires), ayez le réflexe accessibilité !"

Les commentaires sont fermés.