26/08/2013

Manque de dentistes en Vendée, débrouille toi avec ton abcès !

témoignage.jpgMadame I. est en colère. Cela fait 15 ans qu'elle consulte le même dentiste avec ses enfants et quand elle a voulu prendre un rendez-vous pour son mari : refus !

"Mon mari a eu un abcès et devait consulter en urgence un dentiste. J'ai évidemment appelé mon dentiste : ça fait 15 ans qu'on est client chez lui, que chaque année on fait les visites de contrôle. Je m'attendais à tout sauf à un refus aussi catégorique de sa part ! Il n'a jamais voulu recevoir mon mari, même avec cette urgence ! C'est quand même incroyable ces médecins qui vous laissent tomber.

On a donc été obligé de faire le tour de tous les dentistes du secteur, et on a fini par touver un jeune qui venait de s'installer. Du coup il avait de la place et il a bien voulu soigner mon mari.

Moi je viens tout juste de me casser un petit bout de dent et mon dentiste de famille ne peut me prendre que dans 3 mois ! J'ai donc appelé le nouveau dentiste de mon mari, et c'est vers lui que je vais pouvoir être soigné dans la semaine."

19/08/2013

Ophtalmologiste : 18 mois d'attente en Vendée

témoignage.jpgMonsieur B. est un quatragénaire en pleine forme. Seul petit signe de l'âge qui avance : sa vue qui commence à baisser un peu : il commence à avoir un peu de mal pour lire. Ce n'est pas sans mal qu'il vient de décrocher un rendez-vous chez un ophtamologiste pour dans 18 mois !

"Je n'ai jamais porté de lunette, et n'ai jamais eu besoin d'aller voir un ophtamologiste. Autant vous dire que trouver un ophtalmo qui accepte de me recevoir s'annonçait mal vu le manque de spécialistes en Vendée. Heureusement, ma femme et mes enfants sont suivis dans un cabinet, donc j'ai tenté ma chance. Première réponse : on ne prend pas de nouveau patient. Après insistance, la secrétaire accepte de me proposer un rendez-vous, mais ne dispose pas du planning du deuxième semestre 2013 (on est le 23 juin...)

Je rapplelle donc le cabinet le 1er juillet, et là, on me propose un rendez-vous dans 18 mais ! Pas le choix : j'ai accepté. Mais on a le temps de devenir aveugle..."

12/08/2013

Trouver un gynécologue en Vendée ? Bon courage

témoignage.jpgMadame F. se sent perdue. Sa gynécologue a cessé son activité et elle est bien en peine pour en trouver un autre.

"Des gynécos en Vendée, on n'en trouve plus ! Ma gynéco n'exerce plus et personne n'a repris son cabinet. Il a fallu se débrouiller pour trouver un nouveau médecin qui accepte de me recevoir, et ce n'est pas une mince affaire ! J'ai essuyé un nombre incalculable de refus : toute la liste des pages jaunes ! J'approche la cinquantaine et de par mes antécédents j'ai vraiment besoin d'un suivi sérieux et régulier.

Seul un gynéco d'une clinique privée a bien voulu me recevoir, mais je l'ai trouvé "olé olé"... Il m'a parlé de politique, de tout et de rien, et à la fin m'a demandé si j'avais des ganglions dans la poitrine... Je lui ai répondu que c'était peut-être à lui de me le dire !"

05/08/2013

Faute de dentistes, j'ai attendu 3 semaines avant dêtre pris en charge pour une urgence !

témoignage.jpgMonsieur D. est un jeune homme en excellente santé. Du coup, il est peu connu des médecins et cela lui a joué bien des tours lorsqu'il a eu besoin de trouver un dentiste pour une urgence.

"J'ai ressenti un jour une douleur de dents terrible. Comme cela ne passait pas, j'ai contacté un premier dentiste qui m'a expliqué ne pas prendre de nouveaux patients. Puis un second. Puis un troisième. J'ai essuyé un refus catégorique de tous les dentistes que j'appelais ! Finalement c'est ma mère qui a fait du forcing auprès de son propre dentiste qui a consenti à me recevoir 3 semaines plus tard.

Trois semaines avec une rage de dents que rien ne soulage, sans pouvoir manger normalement, sans pouvoir dormir convenablement, c'est affreux.

Je ne comprends pas que dans un pays comme le notre on puisse souffrir ainsi à cause du manque de médecins..."