01/10/2012

Disparition du percussionnaire : la vie des patients est en péril

témoignage.jpgMonsieur C. est kinésithérapeute. Il veut allerter sur les conséquences de la disparition du percussionnaire depuis quelques mois (il s'agit d'un appareil facilitant le désencombrement bronchique)

"Le drame, c'est que depuis plusieurs années de nombreux patients ont bénéficié de cette technologie, avec une baisse significative de séjours en réanimation, une diminution des jours d'absence pour les enfant scolarisé et surtout une qualité de vie optimale.

Actuellement, impossible d'équiper de nouveaux patients, et toutes les machines qui tomberont en panne, ne seront pas remplacées. C'est un risque majeur que l'on fait prendre aux patients qui ont besoin de ces outils, tous les jours.

Dans quelques mois nous risquons de voir de nombreuses hospitalisations, et la mise en péril de la vie des patients.

Il faut que les associations et les patients se mobilisent auprès des prestataires et de pouvoirs publiques pour éviter cette impasse.
Une journée de réanimation coûte 2500€, un IMP2 (qui n'est plus fabriqué, ni réparable 12000€) l'économie est vite réalisée pour la qualité de vie du patient.

Les usagers doivent réagir avant que les problèmes ne se posent. En tant que soignant, nous sommes démunis et nous ne pouvons plus faire prendre en charge correctement nos patients sur le plan respiratoire.

Merci de vous mobiliser auprès de l'APF, de l'AFM, des pouvoirs publiques, nous ne pouvons pas attendre les problèmes pour réagir, la vie et la santé des patients est en péril."

Commentaires

Merci pour ce témoignage. Effectivement, l'accès aux soins est un problème : n'a-t-on pas tous une responsabilité dans les comptes de la sécurité sociale, et ne doit-on pas, chacun à son niveau, faire ce qu'il faut pour éviter ce genre de situation ?

Écrit par : Comparateur mutuelle | 02/10/2012

L'on a beau avancer technologiquement parlant. Il restera toujours des appareils utilisés dans le milieu des soins dont on ne pourra pas se séparer. Ils servent tant dans la prise en charge des malades. Oui, il faut mobiliser tout le monde pour que cette situation ne se renouvelle pas.

Écrit par : monte escalier | 30/10/2012

Les commentaires sont fermés.