26/09/2012

Etre acteur de sa santé quand on a des difficultés d'élocution. Les équipes soignantes sont-elles prêtes ?

témoignage.jpgMonsieur R. nous rapporte la mise à l'écart qu'il a ressentie lors de son hospitalisation. Il pense que c'est lié aux difficultés d'élocution qu'il rencontre.

"Je n’ai pas été satisfait de la qualité de ma prise en charge lors d'une hospitalisation d'une semaine.
 Ayant des difficultés d’élocution, j'estime que l'équipe soignante n’a pas pris le temps de m’écouter suffisamment, ni de m’expliquer quoi que soit.

J’avais préparé un classeur regroupant mes ordonnances, des comptes-rendus médicaux et une fiche récapitulative de mes traitements journaliers. Le premier jour, les médecins sont entrés dans ma chambre et ont emporté avec eux ce document sans me dire un mot. A ma sortie, ils l’ont rendu au taxi sans rien me dire.

Lorsque mon traitement a été estimé réajusté, on ne m’a rien dit. Les soigants ont appelé ma femme pour lui transmettre les informations sans m’avoir consulté préalablement. Malgré l’insistance de ma femme à ce qu’on m’informe directement avant de passer par son intermédiaire, cela n’a pas été fait.

On ne m’a jamais expliqué ce que l’on me donnait en traitement, on ne m’a pas expliqué les effets secondaires possibles, les implications sur mon état physique et moral. Cela m’a pourtant fatigué, et le cumul de cette fatigue, du manque de dialogue et de l’inaccessibilité de la chambre (voir second témoignage) ont fait qu’à ma sortie j’avais le moral en berne."

Les commentaires sont fermés.