16/04/2012

1/3 des Français déclarent que les propositions des candidats sur l’accès aux soins pourront avoir un impact sur leur vote

santé après 2012.jpg

Le CISS a posé aux différents candidats à l’élection présidentielle plusieurs questions sur le système de santé, afin de préciser leurs propositions en matière de santé et d’accès aux soins. Voici les principales questions posées :

- Dépassements d’honoraires : pour ou contre la suppression du « secteur 2 », c’est-à-dire de la liberté tarifaire des médecins ?

- Déserts médicaux : les mesures incitatives à l’installation des médecins sont-elles suffisantes ou insuffisantes pour répondre à leur mauvaise répartition sur le territoire ?

- Financement de l’assurance maladie : pour ou contre la poursuite du transfert de prise en charge du régime obligatoire (Sécurité sociale) vers celui des complémentaires (mutuelles et assurances) ?

Alors que 42% des Français (1) déclarent « ne pas connaître » les propositions des candidats, et 44% les juger « pas ou peu pertinentes », le CISS propose aux internautes de découvrir leurs propositions, de les décoder, de les commenter et de les apprécier sur www.quellesanteapres2012.org.

Les propositions des candidats sont aussi à interpréter à l’aune de l’opinion des Français(1) :

- Concernant les dépassements d’honoraires, ils sont 52% à affirmer qu’il faut les encadrer et même 35% les interdire… contre 12% estimant qu’il faut maintenir la possibilité pour les médecins exerçant en secteur 2 de fixer eux-mêmes leurs dépassements d’honoraires.

- Concernant les déserts médicaux, ils sont 58% à souhaiter l’encadrement de l’installation des médecins plutôt que l’augmentation des aides incitatives pour les amener à exercer dans les zones où ils sont absents.

Pour lire la suite: http://www.leciss.org/

 

 

Les commentaires sont fermés.