09/03/2012

Autisme : la Haute autorité de santé (HAS) préconise l'approche comportementale et désavoue la psychanalyse.

Les familles denfants autistes n’ont peut être pas gagné la guerre, elles ont en tout cas emporté une bataille importante dans le combat qu’elles mènent contre le recours à la psychanalyse pour traiter le trouble de leurs enfants. Hier, la Haute autorité de santé a formulé ses recommandations le 8 mars pour la prise en charge de l’autisme. Le débat sur la psychanalyse, qui s’est emballé ces dernier jours, a eu le mérite de faire éclater le scandale de l’abandon en France des deux tiers des enfants atteints d’autisme.

Lire la suite sur le site du nouvel observateur, ici

Voir le site de la HAS ici

Voir le site Autisme sans frontière ici

Les commentaires sont fermés.