19/01/2012

Une Maison Médicale innaccessible en Vendée

témoignage.jpgMadame R. rapporte l'impossibilité d'accéder à la maison médicale qu'elle fréquente pourtant depuis 15 ans, depuis la panne de l'ascenseur. Il n'est semble-t-il pas prévu de le remplacer.


Différents professionnels de sante exercent dans cette maison médicale  :
-    plusieurs médecins généralistes (1er et 2ème étage)
-    un dentiste (2ème étage)
-    une orthophoniste (2ème étage)
-    2 kiné (RDC)
-    Plusieurs infirmières (1er étage)

Un ascenseur dessert les étages, mais une personne en fauteuil électrique ne peut pas l’utiliser car il est trop petit.
En décembre, je me suis rendue chez mon médecin, j’étais en salle d’attente au 1er étage.
La secrétaire est alors venue m’informer que la société de maintenance allait mettre l’ascenseur hors service car l’entretien n’avait pas été réalisé, donc condamnation de l’ascenseur pour raison de sécurité.

Après ma consultation plusieurs personnes m’ont aidée à redescendre au rez de chaussé, en me soutenant. Je peux marcher un peu mais suis le plus souvent en fauteuil roulant.

A partir d’aujourd’hui je ne peux plus me rendre ni chez mon médecin, ni chez les infirmière, ni chez mon dentiste…

Plutôt que de me faire une prescription médicale de 3 mois comme d’habitude, mon médeci m’a fait une prescription de 6 mois expliquant que d’ici là les travaux ne seront certainement pas faits...

Ils me proposent de venir chez moi, alors que ça sera plus cher ! Ils m’ont répondu que comme cela me sera remboursé, je n’ai pas à m’en soucier ! Je ne trouve pas cela normal : je dois pouvoir aller consulter dans leurs cabinets, et il n'y a aucune raison que la sécurité sociale finance des déplacements qui ne sont pas justifiés par mon état de santé ! Je ne cautionne pas cette attitude qui consiste à abuser des remboursements.

Je n’ai pas d’alternative : je ne sais plus ou aller !

Il faut que je trouve un nouveau médecin généraliste ? C’est mission impossible : les médecins ne prennent pas de nouveaux patients sur ma commune (qui n'est pourtant pas un village). Idem pour les dentistes, c’est très difficile de trouver un nouveau dentiste, pour ne pas dire impossible...

Les commentaires sont fermés.